Un dynamisme qui s'essouffle en Octobre

Plus de la moitié des professionnels interrogés (53%) estiment que les mouvements sociaux ont eu un impact négatif sur la fréquentation touristique. Ainsi, pour la plupart d’entre eux (44%), l'activité est en baisse par rapport au mois d'octobre 2018. Cependant, plus de 6 professionnels franciliens sur 10 (63%) jugent bonne leur activité, le mois d’octobre étant traditionnellement favorable aux déplacements touristiques de loisirs et d’affaires.

L’état des réservations pour novembre est au même niveau qu’en 2018 à la même période avec environ la moitié des professionnels interrogés (49%) qui estiment bon, voire très bon, l'état de leurs réservations. De même, les perspectives d'évolution de l'activité à moyen terme restent positives avec 45% des professionnels qui prévoient une amélioration et 42% une stabilisation.

CRT IDF/ATF/Liiinks/Mary Quincy

Tendances par clientèle

Tendances par type d'établissement

Tendances par zone géographique

Activité du mois d'octobre 2019

L’activité touristique est qualifiée de bonne par 63% des professionnels du tourisme, de moyenne par 33% et de mauvaise par 4%.

Par comparaison avec octobre 2018

Par rapport à 2018 à la même période, 44% des professionnels estiment que leur activité est en baisse, 38% la considèrent stable et 18% la jugent en hausse.

État des réservations pour le mois de novembre 2019

49% des professionnels du tourisme francilien jugent bon l’état des réservations pour le mois d'octobre, 41% le qualifient de moyen et 10% le considèrent mauvais.

Prévision à moyen terme de l'activité touristique

À moyen terme, 45% des professionnels prévoient une amélioration de leur activité, 42% une stabilisation et 13% une dégradation.