Un mois d'octobre très difficile

Après un léger mieux en septembre, l’activité touristique francilienne rechute à la suite de la mise en place du couvre-feu à partir du 17 octobre afin de lutter contre la reprise de la covid-19. Ainsi, plus de la moitié des professionnels interrogés (57%) considèrent que cette mesure a eu un effet négatif sur l’activité de la seconde moitié du mois d’octobre.

Plus de 8 professionnels interrogés sur 10 (82%) jugent leur activité mauvaise et la quasi-intégralité d'entre eux (94%) prévoient soit une stabilisation, soit une dégradation de leur activité à moyen terme.

Depuis l'annonce du nouveau confinement, l'ensemble des équipes du Comité Régional du Tourisme sont mobilisées et poursuivent leurs activités en télétravail. Elles disposent des outils nécessaires pour assurer leurs missions et œuvrent activement afin que Paris Région reste la première destination mondiale.

Nous restons à votre écoute et vous accompagnons durant cette période. N'hésitez pas à nous faire part de vos besoins.

Veuillez noter que l'interrogation des professionnels a été effectuée entre le 2 et le 4 novembre.

CRT

Tendances par clientèle

Tendances par type d'établissement

Tendances par zone géographique

Activité du mois d'octobre 2020

L’activité touristique est qualifiée de mauvaise par 82% des professionnels du tourisme, de moyenne par 15% et de bonne par 3%.

Par comparaison avec septembre 2020

Par rapport à septembre 2020, 70% des professionnels estiment que leur activité est en baisse, 22% la jugent stable et 8% la considèrent en hausse.

État des réservations pour le mois de novembre 2020

82% des professionnels du tourisme francilien jugent mauvais l’état des réservations pour le mois de novembre, 3% le considèrent moyen et 1% l'estiment bon. Enfin, 14% des hôtels interrogés ne sont pas disponibles à la réservation.

Prévision à moyen terme de l'activité touristique

À moyen terme, 50% des professionnels prévoient une dégradation de leur activité, 44% une stabilisation et 6% une amélioration.